CHOISISLAVIE.com

CHOISISLAVIE.com

La cène, Léonard de Vinci
base_jump

"J'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. CHOISIS LA VIE, afin que tu vives, toi et ta descendance"

La BIBLE, livre du Deutéronome, chapitre 30, verset 19

Drapeau Anglais   English


Drapeau Portugais  Portuguese


Connaître Dieu personnellement
Le film Jésus

Le film JÉSUS

Les quatres points
Rencontrer Dieu

Rencontrer Dieu

Cela ne suffit pas
La réponse de Dieu
Questions de Vie ?
retour accueil retour haut de page
La Bible

Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.

2ème lettre à Timothée, chapitre 4, versets 3 et 4

The Da Vinci code

Da Vinci Code

Un thriller plein d'actions, un film qui tient en haleine, avec un sujet brûlant : Jésus marié avec Marie-Madeleine a eu un enfant !
Mais aussi, des plaintes pour plagiat, et des erreurs historiques et théologiques évidentes qui décrédibilisent tout le récit.

Faisons le point :

Da Vinci Code La réalité
Le Prieuré de Sion C'est une "légende contemporaine".
L'association "Le Prieuré de Sion" a été créée en 1956 à Annemasse, par Pierre Plantard. Il a conçu toutes les pièces de son imposture, déposant une généalogie des rois mérovingiens à la Bibliothèque Nationale.
Se prenant pour le vrai roi de France, Pierre Plantard admettra son imposture, et cessera toute activité de cette association sur avertissement du juge d'instruction Thierry Jean-Pierre.
Marie-Madeleine sur le tableau de Léonard de Vinci Le visage du disciple Jean reflète son jeune âge.
Ce n'est pas Marie-Madeleine.
Léonard de Vinci (vraisemblablement homosexuel) avait naturellement tendance à représenter l'archétype de la beauté masculine de façon efféminée.
Comment peindre les visages de Jésus et de ses disciples, 1450 années plus tard, sans aucune image ou reproduction de ceux-ci ?
Jéhovah et le nom de Dieu Un étudiant en première année d'hébreu saurait réfuter ce que Dan Brown fait dire du nom sacré de Dieu, le tétragramme hébraïque YHWH :
"un dérivé de Jéhovah qui traduit l'union physique du masculin Jah et du nom pré-hébraïque d'Ève, à savoir Hava".
Dan Brown est piètre linguiste ! Jéhovah est une mauvaise transcription de l'hébreu, jamais utilisée par les juifs, et d'une prononciation grammaticalement impossible ( the Jewish Encyclopedia )
Qumran, les manuscrits de La Mer morte Dan Brown cite ces manuscrits, retrouvés en 1947, pour dire qu'ils révéleraient le mariage de Jésus.
Ces textes, visibles aujourd'hui, ne parlent que de la Bible hébraïque et des esséniens et ignorent totalement le Christ et la littérature chrétienne !
En ligne, le livre " Les découvertes archéologiques de la mer Morte : Fantaisie ou histoire ? " d' André Lamorte

En commettant de telles erreurs sur ces sujets simples et récents, Dan Brown classe son roman et ses théories au rang des fables, en opposition avec la recherche et la rigueur des vrais historiens.

Da Vinci Code La réalité
La Bible évolue et n'est pas définitive Les manuscrits de Qumran prouvent le contraire.
Datés du 1er siècle avant Jésus-Christ, ils correspondent aux textes Bibliques que nous possédons aujourd'hui !
Pas d'addition ou de révision décelable !
L' Empereur Constantin (306 après J.C.) a défini les livres qui composent La Bible Le Canon Biblique (ensemble des livres inspirés figurant dans la Bible) était déjà formé et reconnu par l'ensemble des églises chrétiennes, bien avant Constantin.
Ils sont cités dans leur forme définitive par Justin Martyr (mort en 165), par Irénée (mort vers 200), Clément d'Alexandrie (mort en 215), et bien d'autres, antérieurs à Constantin.
Le processus de l'établissement des documents du Nouveau Testament résulte d'un consensus général entre les églises chrétiennes, et non de la décision de quelques religieux isolés, encore moins d'un concile, et surtout pas de l'intervention de Constantin.
L' évangile de Philippe prouve la liaison entre Jésus et Marie-Madeleine Ce "pseudo-évangile", écrit par un inconnu date du IV ème siècle et n'a pas été reconnu par les églises chrétiennes.
Il fait parti des nombreux "apocryphes" (voir page à ce sujet) et récits fantaisistes apparus bien tardivement après les évènements (plus de 200 ans), et souvent écrits pour servir de doctrines à diverses mouvances non chrétiennes, dont le gnosticisme, qui rejette une grande partie de la doctrine Biblique.
Jésus est un homme bien "devenu Dieu", par vote au Concile de Nicée La divinité de Jésus est annoncée par les prophètes de l' Ancien Testament (voir tableau des prophéties), affirmée par Jésus-Christ lui-même, enseignée par les apôtres et unanimement acquise par les premiers responsables de l'église.
La résurrection de Jésus, valide ses affirmations, confirmant qu'Il est Dieu, qu'Il dit la vérité. ( voir la page: Jésus, ressuscité ? )

Les deux tableaux ci-dessus sont un résumé.
Les différents sujets, et bien d'autres, sont approfondis et développés dans l'excellente étude " Le Mariage de Jésus " de Florent Varak, disponible aux éditions Clé.

Autre La vérité
Le manuscrit
"La femme de Jésus"
2012 : l’historienne Karen King révèle être en possession d’un fragment de papyrus dans lequel serait mentionnée la femme de Jésus. Le fragment est même authentifié par les Instituts du MIT et Harvard : le papyrus est daté entre le 4ème siècle et le 9ème siècle, l’encre composée d’éléments correspondants aux pratiques de l’époque.

2016 : un journaliste fait des découvertes sur le propriétaire du papyrus, Walter Fritz, qui est en réalité un ancien étudiant en égyptologie de l’Université de Berlin ayant des connaissances du copte, langue de rédaction du document.
Les incohérences du récit de l’acquisition du document et des témoignages d’anciens associés de Walter Fritz incitent à penser qu'il serait en réalité un faussaire. Thèse derrière laquelle Karen King se range : elle admet que le rédacteur ne serait peut-être pas un scribe novice du 4ème siècle environ, mais peut-être bien un faussaire du 21ème.

En savoir plus sur evangeliques.info et sur la-croix.com.